mardi 7 juin 2016

"Matrix : machine philosophique" - Collectif

Avant de lire le livre, je me suis lancée (avec beaucoup de retard, certes) dans la trilogie cinématographique. Comme beaucoup, j'ai cherché des messages, des significations, une certaine philosophie, des codes... Les films sont faits d'une manière à montrer juste assez de références pour intriguer, sans prétendre dévoiler un message forcément plus profond que ce qu'il n'en a l'air. Et pourtant, ils ont énormément fait parler d'eux, au point de devenir des films cultes. Et c'est avant la sortie du troisième (et dernier) épisode de la saga que ce livre a été rédigé. Il n'y aura donc que des pistes de réflexion sur l'issue possible, qui ne sont pas à prendre pour argent comptant.

Qu'est-ce qui a fait leur succès ? Que veulent-ils dire ? Quelle profondeur ? Sont-ils des films d'action ou des films philosophiques ? Jusqu'où les réalisateurs (réalisatrices, maintenant) sont-ils allés dans leur réflexion et dans leurs intentions ?

Soucieux de ne pas faire de projections personnelles et de donner des opinions toutes faites sur les qualités et défauts du film, ce qui aurait pu être caché ou montré, les auteurs de ce livre se sont tous attachés à ne parler que de ce qui est évoqué clairement, de manière équivoque. Et cela suffit largement à remplir toutes ces pages, d'un point de vue philosophique plus que cinématographique ou critique.

Treize textes, un glossaire (qui vous permettra de vous replonger dans l'ambiance si vous avez perdu de vue les détails). Y seront décortiqués : La Voie du guerrier, la Matrice ou la Caverne (référence à Platon), Eloge de la contingence, la liberté virtuelle, le Tao de la Matrice, la puissance de l'amour, les dieux sont dans la Matrice, Mécanopolis cité de l'avenir, Sommes-nous dans la Matrice ?, dialectiques de la fable, trois figures de la simulation, et Matrix : machine mythologique.

Beaucoup de références philosophiques, religieuses et mythologiques de tous les coins du monde, quelques-unes plus cinématographiques ou littéraires, qui sont disséminées intelligemment, avec du recul et sans trop de jugement sur les choix des réalisateurs. Les parallèles sont bien menés et je pense qu'on peut même lire le livre indépendamment du visionnage de la saga.

Bref, un bon livre à avoir si vous avez aimé l'ambiance des films, leurs questionnements, leurs personnages... ou si vous vous intéressez beaucoup à la science-fiction, aux réalités multiples, à l'univers virtuel et à la philosophie.

par Mrs.Krobb

Matrix : machine philosophique de Alain Badiou, Thomas Benatouil, Elie During, Patrice Maniglier, David Rabouin, Jean-Pierre Zarader
Essai français
Ellipses, octobre 2003
13,50 euros

Aucun commentaire:

Publier un commentaire