mardi 9 août 2016

"Bunker anatomie" - Claro

Que dire ? J'ai été médusée. Ce n'est pas la première fois, d'ailleurs, Claro nous avait déjà bluffés en plusieurs occasions avec CosmoZ, Tous les diamants du ciel, Les souffrances du jeune verre de terre, Madman Bovary...

Vous faites face ici à deux sources de danger potentielles : la Méduse, inspirée de ce personnage mythique, femme terrifiante à la tête recouverte de serpents, capable de vous pétrifier d'un regard - littéralement. Et il y a aussi le Ghost-Sniper, celui qui en avait eu marre de la vie et qui décida de plutôt aller l'ôter. Ils ne se connaissent pas, mais ont en commun leur franche radicalité.
A défaut d'un nom, et puisqu'un nom l'aurait pris à défaut, donc à revers, dans le dos, ou mieux, en pleine nuque - centre de toutes ses haines et aspirations compactées -, il laissa sa personne se condenser en une appellation à la fois étanche & ridicule (...) [qui] avait l'avantage de se replier sur [elle]-même comme un test de Rorschach entre des mains aveugles.
Chassé-croisé désabusé déshabillé, piquant et cru comme un poisson japonais mortel, récit d'une fuite de la vie dont on ne tire plus rien qu'un passable ennui à vous faire gicler la cervelle. Fulgurant. Cash. Un genre de Tueurs Nés qui n'auraient jamais du naître, jamais du n'être que le dégoût de la société condensé en deux êtres vaguement humains, entre fantôme et serpent. Que cherche-t-on, après tout : un but, une histoire, une intrigue, une fin propre et nette ?
Comprenant qu'il s'agissait d'une manifestation de l'Infini (cette saleté puante), il remonta sa sonde de fortune, alla chercher son Mauser et tira à trois reprises dans le Trou, en visant très précisément le centre grâce à l’œilleton millimétré du viseur. Puis il se recoucha et dormit d'un sommeil bleu. Le bruit ne se reproduit plus jamais. L'Infini a ses limites.
Et une fois que l'on se trouve en ligne de mire, voilà ce qui arrive : cette explosion de néant, de l'infinie comédie/tragédie de la vie, un gros tas de pixels morts ou de mots ficelles, qui se tissent avec toujours ces mains aveugles. L'oeil du cyclone du déversement littéraire et anti-cosmique, dans lequel vous retrouverez tout de même quelques perles, pour vous faire un collier ou glisser dessus. Dont acte.
Il ne repousse pas, ce genou écorché sur le gravier, que recouvre aujourd'hui le tweed plissé. A l'étage supérieur, le Magicien d'Oz n'en finit pas d'éplucher les comptes de la MGM pendant que Dorothy se shoote au phénobarbital. Actif, passif, agressif. If ! C'est comme ça, plus personne n'y croit. Allume tes bougies. Souffle-les. Ce ne sont pas des bougies, ce sont des prothèses, de toutes petites allumettes enfoncées dans la pâte à modeler et à nier, des tentatives pour articuler la gélatine de ta complaisance : qui les frottes s'embrase.
Au bout d'un moment, vous oublierez ce que vous étiez en train de faire, de lire, de penser, de croire. Vous oubliez qui vous êtes et pourquoi. Jusqu'à ce qu'on se retrouve une dernière fois sur la route. Pour le meilleur, pour le pire, à la tienne.
(...) dissoudre le rien, le replier sur lui-même, sur rien même, deux fois, trois fois, soixante et onze fois s'il le faut, c'est là un exercice qui t'épuise et qui installe l'épuisement dans la cuve du rien, où de nouveau il croît, il pullule, essaime, car le rien croît, comme le désert (...)

par Mrs.Krobb

Bunker anatomie de Claro
Littérature française
Verticales, octobre 2004
8,50 euros

dimanche 31 juillet 2016

"Le chat qui venait du ciel" - Hiraide Takashi

Voilà un roman qui fait partie des grands classiques de la littérature japonaise, à lire donc au moins une fois si vous n'y êtes pas coutumier pour vous donner une idée de l'ambiance littéraire de ce pays (car chacun a la sienne propre, qui finit par être facile à déceler).

Il s'agit d'une autobiographie romancée, assez courte à lire, qui relate la vie de l'auteur et de sa femme autour d'une situation toute particulière : l'arrivée d'un chat. Lequel, ne vient pas à proprement parler du ciel, mais dont l'apparition pourrait ressembler à celle d'un ange, tout à fait insaisissable, à l'âme pure. Ce couple n'ayant pas d'enfant ni d'animaux de compagnie, la solitude se fait tendrement bousculer par ce chat qui, ayant été adopté par leurs voisins, leur rend une compagnie aussi disparate que discrète, néanmoins plaisante. Le chat finit par faire tellement partie de leur vie qu'ils n'arrivent plus à penser à autre chose.

Si vous avez besoin d'action, je vous conseille de passer votre chemin, car vous avez ici à peu près un résumé fidèle du livre. Peu d'évènements vont se produire, si ce n'est l'attente de la visite du chat, et ses propres faits et gestes (assez prévisibles, donc, pour un chat). Le récit est d'abord très descriptif, puis se colore d'enthousiasme, devient ensuite un peu triste, et vers la fin surgit une teinte de névrose.

Ce qui fait l'attrait de ce roman est avant tout l'expression d'un calme paisible, d'une petite routine familière et chaleureuse, d'un émerveillement enfantin, d'une poésie fleurie. De nombreuses descriptions des lieux vous permettront de le visiter aisément, tel un chat qui se faufile en essayant de ne pas se faire trop remarquer. Vous pourrez presque sentir le parfum qui se dégage du jardin, et frôler la queue du chat. Le côté humain n'est pas le plus développé, les personnages semblent tous assez lointains, flous, à peine esquissés - pourtant la plupart semblent tendres et solidaires.

C'est un livre doux, parfois mélancolique, qui se laisse lire très vite et donne une bonne impression de ce que peut être le décor et la vie japonaise, de manière très succincte, en un petit fragment, mais idéale pour commencer.

par Mrs.Krobb

Le chat qui venait du ciel de Hiraide Takashi
Littérature japonaise (traduction par Elisabeth Suetsugu)
Picquier poche, septembre 2006
6,10 euros

vendredi 22 juillet 2016

"Simulacres et illusions" - Richard Comballot

Ce livre s'adresse avant tout aux grands admirateurs de l'oeuvre de Philip K. Dick, ceux qui ont déjà tout lu, voire relu, et qui se languissent de la sortie prochaine de Blade Runner 2 et de l'Exégèse tant attendue, cet énorme pavé de réflexions mystiques et métaphysiques qu'il a rédigé après sa révélation en 1974. Vous y verrez de nombreux articles retraçant son parcours et sa biographie, décortiquant un à un tous ses romans et quelques-unes de ses nouvelles - attention donc, beaucoup de spoilers si vous n'êtes pas au fait. Vous trouverez également un petit lot d'interviews, portant à la fois sur ses livres et ses opinions, tant politiques que sociales, littéraires et idéologiques. Vous aurez également le plaisir d'avoir le point de vue de ceux qui l'ont bien connu, à commencer par sa dernière femme, Tessa, dont le témoignage est fort touchant et remet quelques pendules à l'heure.

Ce qui ressort de ce recueil, c'est principalement que Phil était profondément humain - loin des simulacres - et inadapté, à tous les niveaux. "Nul n'est prophète en son pays" : voilà bien une phrase qui résume sa vie de manière adéquate. Parti de pas grand chose, il n'ira jamais fort loin - physiquement ni financièrement - si ce n'est dans ses textes qui vous envoient sans relâche aux tréfonds de l'univers et de votre propre mental, qui vous retournent le cerveau jusqu'à essorer la moindre particule de raison et de certitude. Qu'il s'agisse de sa vie, fort agitée, ou de ses écrits, il se dégage une forte aura d'étrangeté, de décalage total, d'incompréhensible. Et d'ailleurs, tout le monde s'accorde pour le dire : il est bien le roi incontesté de la SF. S'il n'a pas pu profiter de sa renommée de son vivant, il aura de manière posthume inspiré bon nombre d'oeuvres littéraires et cinématographiques. Inspiré qu'il était lui-même de Carl Gustav Jung, principalement, et de A. E. van Gogt, comme on le voit bien ici.

De tous ceux qui l'auront connu, peu sont ceux qui ont réussi à le cerner véritablement. Difficile de discerner la frontière entre son côté sérieux et son caractère cynique, entre réalité et parano. On voit également une évolution dans ses discours et une grande envie de questionner et de faire réfléchir plutôt que de s'arrêter sur une seule opinion et une seule version des faits. On y voit un homme qui se sera battu pour percer, qui n'aura jamais arrêté d'écrire, jusqu'à ne plus rien faire d'autre, qui se sera battu avec ses démons à tel point qu'il se devait de tout faire jaillir sur papier. On y voit quelqu'un de partagé mais d'honnête, quelqu'un d'intègre qui n'avait pas peur de montrer qui il était et ce qu'il pensait. Quelqu'un de forcément difficile à vivre, mais de magique à lire. Une énigme, mais qu'on prend goût à savourer. Nul doute qu'il aura fini par laisser une trace, et de taille.

Merci donc aux éditions ActuSF d'avoir regroupé tous ces textes, pour la plupart inédits en français, et de les avoir illustrés de photographies personnelles et de nombreuses versions des couvertures de ses livres édités. La variété des points de vue permet d'avoir un meilleur aperçu de cet immense puzzle. A vous maintenant d'essayer de vous faire un avis, de réfléchir sur le monde, la vie, la mort, l'infiniment grand et complexe, et sur bien d'autres choses encore...

par Mrs.Krobb

Simulacres et illusions, sous la direction de Richard Comballot
Essai français
ActuSF, juin 2015
28 euros

vendredi 15 juillet 2016

"Les Chakras : Roues de la vie" - Anodea Judith

Pour ceux qui ne sont pas familiers des termes "chakras", c'est une belle occasion d'en apprendre plus sur son corps, sur son esprit, sur ses émotions, sa façon d'être, de vivre. Les chakras (roues) sont une notion orientale qui considère les points énergétiques principaux du corps et leurs interactions. Ils sont reliés aux organes, à des endroits précis du corps, à nos sens, à des concepts tels que la survie, la sexualité, la confiance, l'amour, la communication, la perception et la conscience. Ils ont chacun une couleur spécifique, des symboles ou "mandalas" et peuvent être associés à des divinités, et bien d'autres choses encore.

Même si ça ne vous parle pas encore, vous en apprendrez ici beaucoup sur leur manière de fonctionner et sur la façon de les équilibrer pour vivre en harmonie avec soi-même et son entourage. L'introduction vous aidera à comprendre d'où ces concepts proviennent, et chaque chapitre fait une démonstration vaste de l'influence des chakras sur la vie quotidienne, de manière à la fois physique, émotionnelle, spirituelle et relationnelle. Vous pourrez alors mieux comprendre les causes de vos troubles, des maladies auxquelles vous avez du faire face, mais aussi comment les corriger ou les apaiser. A la fin de chaque chapitre vous sont proposés des exercices de méditation, des postures de yoga et des conseils spécifique à chaque centre énergétique. Un petit test simple vous aidera à savoir si vos chakras sont bien équilibrés. L'auteure retrace également l'Histoire humaine en fonction des chakras pour apporter un éclairage sur l'évolution, et fera de même pour la croissance de l'enfant en fonction des capacités auxquelles il a accès et comment mieux l'accompagner, tout en mettant en évidence le fait qu'un parent doit d'abord travailler sur lui-même pour mieux aider son enfant.

De tous les ouvrages que j'ai lus sur le sujet, celui-ci me semble être un des plus complets et détaillés, avec des solutions pratiques et de bons éclairages. De nombreuses références sont citées, et vous pourrez facilement vous y reporter pour compléter vos connaissances. L'auteure a notamment publié plusieurs ouvrages sur le sujet, celui-ci ayant été réactualisé récemment. Il est accessible à tous et les nombreuses illustrations viennent appuyer le propos efficacement. Il sera également très utile pour ceux qui font des thérapies pour accompagner la démarche.

par Mrs.Krobb

Les Chakras : Roues de la vie de Anodea Judith
Essai américain (traduction par Orsola Gelpi)
Macro Editions, octobre 2015
16,95 euros

mercredi 22 juin 2016

"Vivre Végane" - Gwendoline Yzebe

Le véganisme fait beaucoup parler de lui dernièrement, et les esprits s'ouvrent de plus en plus à ce mode de vie. Mais au fait, qu'est-ce que c'est ? Contrairement au végétérarisme, qui exclut les animaux de l'alimentation, le véganisme refuse de manger tout produit animal ou provenant d'un animal. Mais cela va un peu plus loin, pour ceux qui considèrent réellement le règne animal comme étant égal à celui de l'humain. Ca inclut de ne pas utiliser de produits venant d'animaux, dans l'habillement et de ne pas autoriser les produits testés sur les animaux dans les cosmétiques par exemple. Effectivement, ça fait beaucoup de paramètres à prendre en considération dans la vie quotidienne, mais ce n'est pas impossible.

L'auteure reprend tous ces principes de A à Z, en prenant le temps d'expliquer les choses simplement, sans tomber dans l'extrémisme ou la propagande, et montre qu'il est également possible d'y aller progressivement, selon son éthique et ses envies. Elle démonte, preuve à l'appui, tous les préjugés, les conditionnements et les fausses vérités qui nous ont été inculquées. Beaucoup d'études et de recherches sont mentionnées, pour ceux qui désireraient aller plus loin pour s'informer. Le point fort de ce livre est également la profusion de petites recettes alimentaires, ménagères ou cosmétiques, de bons plans pour manger, s'habiller ou se soigner. Vous y trouverez également un résumé des besoins nutritionnels au cas où vous avez peur de manquer de quelque chose, et où vous pouvez trouver les nutriments nécessaires.

Je recommande ce livre à ceux qui se posent des questions, qui cherchent des ouvertures, souhaitent comprendre pourquoi le véganisme peut faire du bien à tout point de vue. Il ne s'agit pas forcément de persuader à tout prix, mais seulement d'éclaircir le terrain. Bref, que vous ayez envie d'avoir un impact sur l'écologie ou que vous soyez touchés par la cause animale, ceci est fait pour vous.

Bonus : un minisite consacré au livre, avec un quiz et des bons plans et astuces.

par Mrs.Krobb

Vivre Végane de Gwendoline Yzebe
Essai français
Livre de poche, juin 2016
13,90 euros